[CINÉMA] #10 J’AIME REGARDER LES FILLES

artoff4942

Titre : J’aime Regarder Les Filles

Réalisateur : Frédéric Louf

Scénario : Frédéric Louf et Régis Jaulin

Avec : Pierre Niney, Audrey Bastien, Lou de Laâge…

Durée : 1H32

Nationalité : Français

Genre : Comédie Dramatique

Date de sortie : 20 Juillet 2011

Sociétés de production : Bac Films

Bande-Annonce 

https://www.youtube.com/watch?v=VxrAPlOfYJE

19733104.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Copyright Bac Films

Synopsis : 

La veille du 10 mai 1981, Primo et Gabrielle, 18 ans, se rencontrent. Elle fait partie de la bourgeoisie parisienne. Lui est fils de petits commerçants de province. Ébloui par le charme de Gabrielle et des filles qui l’entourent, Primo bluffe. Il s’invente un nouveau pedigree, ment beaucoup, et compense le vide de ses poches à coup d’audace et d’imagination.

 

19733094.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Copyright Bac Films

Avis :

Primo, lycéen en terminale passe pour la seconde fois son bac, et il faut dire que cette année pour lui en plus de sa scolarité n’est pas de tout repos. Il vit à Paris pour ses études, alors que ses parents vivent en banlieue parisienne, d’un milieu modeste, il tombe sous le charme de Gabrielle, bourgeoise, issue des beaux quartiers de Paris. Pour lui plaire, il s’invente une vie, un autre métier à ses parents, pour faire croire que lui aussi est issu de la bourgeoisie et de cette jeunesse dorée. Seulement le mensonge est de courte durée, d’autant plus quand les finances ne suivent plus pour amortir les soirées, l’alcool… Comment se sortir ensuite de ces mensonges et garder Gabrielle ? C’est ce que le réalisateur à travers Primo va essayer de montrer.

J’ai trouvé ce film sympathique, mais sans plus, l’époque où est situé l’histoire à savoir les années 80 m’a donné envie de voir le film, et j’ai bien aimé le contexte historique qu’à retranscrit le réalisateur. Il a utilisé de nombreuses images d’archives notamment celle des élections de François Mitterrand. 

Tout au long du film, on suit les mensonges de Primo qui s’enfoncent de plus en plus dans cette spirale mensongère. Mentir mais à quel prix ? Prix dans les deux sens du terme, dépensant un argent qu’il n’a pas forcément au détriment de son loyer, mais aussi au détriment de l’amour que lui porte ses parents, et ses amis. Primo pense pouvoir tout s’acheter, des amis, des amours, une vie. Coincé entre la honte de son statut social et l’amour qu’il porte à Gabrielle, jeune fille, d’un milieu aisé. 

A ses dépens, Primo comprendra que l’amour tout comme l’amitié à un prix, celui de la sincérité et non plus de l’aspect matériel. Un film qui se laisse regarder, d’autant plus pour les débuts dans le cinéma de Pierre Niney et de Lou de Laâge.

19733103.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Copyright Bac Films

Note : 5/10

Une réflexion sur “[CINÉMA] #10 J’AIME REGARDER LES FILLES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s