[LITTÉRATURE] POUR L’AMOUR D’UN TERRORISTE

51OcvBwOHwL._SX322_BO1,204,203,200_

Titre : POUR L’AMOUR D’UN TERRORISTE

Auteur : Fanny Matthew

Edition : Auto-Edition

Nombre de pages : 272 pages

Date de sortie : 5 Octobre 2017

Genre : Thriller


Quatrième de couverture :

Depuis quelques années maintenant, la montée croissante des attentats frappe le monde entier entrainant à chaque fois des dizaines de victimes. Des divergences d’opinions, des rivalités entre peuples ont toujours existés et persisteront encore. Cependant la violence des actes est de plus en plus importante, les moyens utilisés le sont également. La population doit vivre avec et se montrer plus forte que la haine. Un voisin, un ami, un conjoint, chacun peut basculer dans la violence très rapidement en se laissant guider par les nouvelles technologies qui véhiculent un tissu d’agressivité et de barbarie. Dans ce livre, un jeune homme au passé de délinquant, Benjamin, tombe sous l’emprise d’un individu puissant et radicalisé qu’il rencontre en prison, Abou. Lorsque le jeune homme prend conscience de la dangerosité de cette alliance, il est trop tard. Abou a des projets mortels pour le pays et Benjamin en sait trop. Dans cette spirale, il entraine celle qui deviendra sa compagne Sara, des proches, et des centaines de victimes. Sara est une surveillante pénitentiaire qui va tenter de lutter contre son attirance pour le détenu mais qui succombera à cette passion. Elle ira jusque braver les interdits de sa profession pour entretenir l’étincelle qui brille dans ses yeux. Cependant au début de leur idylle, Benjamin a un objectif bien différent. Une intrigue sentimentale mêlée au suspense d’un polar macabre caractérisent ce roman. De l’émotion, de la tristesse, de la douleur, de la colère, de la froideur, tout autant de sentiments qui viennent envahir le lecteur au fil de l’histoire. De multiples attentats, des blessés en nombre, une femme aveuglée par un amour qui va la dévaster…


Avis :

Le titre m’a dérangé tout autant qu’il m’a intrigué lorsque Fanny Matthews m’a proposé de m’envoyer son roman. Malheureusement, il est en plein dans l’actualité et on y suit l’histoire de Sara, travaillant dans un centre pénitentiaire, qui va peu à peu se rapprocher d’un détenu jusqu’à en tomber amoureuse. Mais ce n’est pas un détenu comme les autres, car il a été arrêté pour apologie du terrorisme. Peu importe pour Sara, elle veut voir au-delà de la zone sombre de cet homme. Mais s’en suit pour elle, une longue et douloureuse descente aux enfers, alors que l’amour qu’elle lui porte la manipule totalement, et que Benjamin, lui aussi continue d’être manipulé de son côté et manipule également la jeune femme. L’histoire même si rien n’est nouveau entre un prisonnier et un surveillant de prison avait le mérite d’être original, car touchant au plus près de l’actualité et dénonçant la manipulation qui s’en suit. J’ai cependant été déçue par l’écriture, le style selon moi n’est pas assez travaillé, peu de dialogues, des phrases courtes, un vocabulaire assez basique et une histoire qui va beaucoup trop vite… Un sentiment d’histoire bâclé alors qu’il y avait matière à faire avec cette trame. Cependant, la manipulation a le mérite d’être bien exprimé tout au long du roman, on comprend bien le système « poupée russe » que cache l’emprise qui mène des hommes à commettre l’irréparable.


Note 

5/10 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s