[LITTÉRATURE] TOUT CE QUE TU VAS VIVRE

couv50877721

Titre : TOUT CE QUE TU VAS VIVRE

Auteur : Lorraine Fouchet

Editions : Éditions Héloïse d’Ormesson

Nombre de pages : 331 pages

Date de parution : 7 Mars 2019

Genre : Contemporain


Quatrième de couverture :

Le cœur du père de Dom cesse de battre dans les bras d’une femme qui s’éclipse après avoir ouvert aux secours. Orphelin à quinze ans, Dom tente de recoller les morceaux et se lance sur la piste de cette mystérieuse amoureuse. Mais un nouveau coup de tonnerre éclate lorsqu’il reçoit les condoléances d’un inconnu qui aurait rencontré ses parents en Argentine, juste avant la naissance de leur fille. Seulement voilà, Dom est fils unique ! Cette révélation fracassante en entraîne d’autres qui le conduisent à quitter son île de Groix pour aller doubler le cap Horn, au pays des glaciers bleus, à la recherche de la vérité.


Avis :

« Tout ce que tu vas vivre » est le second roman de Lorraine Fouchet que je lis, après « Poste restante à LocMaria » et c’est un vrai bonheur que de retrouver son style d’écriture, émouvant, fluide, sensible. 

En une soirée, j’ai dévoré cet ouvrage dans lequel on suit Dom, un jeune adolescent vivant à Paris et d’origine bretonne. Il vit seul avec son père depuis le départ brutal de sa mère quelques années plus tôt, mais un soir, le père de Dom décède soudainement. Qui a appelé les secours ? Tel est la question que se pose Dom, alors que ce dernier jouait aux jeux vidéos dans sa chambre, casque sur les oreilles. C’est un véritable mystère. Les pompiers lui parlent d’une jeune femme blonde, mais Dom n’en connaît aucune, ne connaissant pas de liaison à son père.

Une fois de plus, Lorraine Fouchet, nous entraîne à la reconquête de l’identité à travers le personnage de Dom, mais aussi de la mystérieuse inconnue qui a téléphoné aux secours… C’est encore un roman initiatique, à la recherche de son passé, une quête de soi-même, de ses origines, de sa famille. Les secrets y sont parfois lourds et pesants, comme ont pu l’être le précédent roman de l’auteure mais il nous fait voyager géographiquement et intérieurement. Ce roman nous invite à nous poser des questions sur nous-même, à parler du deuil, des secrets de famille. La Bretagne est encore présente dans ce roman, et on sent tout l’amour que lui porte l’auteur, mais il nous conduit aussi à travers le sud de l’Argentine lors du parcours de Dom bien décidée à savoir ce qu’il advient de sa mère. 

Gros coup de coeur donc pour ce roman de Lorraine Fouchet, qui une fois de plus ne me déçoit pas. Elle a un style d’écriture dans lequel on peut ressentir toute l’humanité et tous les sentiments des personnages, une sensibilité dans la plume que je retrouve chez peu d’auteurs. Rentrer dans l’univers littéraire de Lorraine Fouchet, c’est pousser une porte et accompagner au fil des pages, des personnages un peu cabossés, un peu malmenés par la vie, mais où l’amour, les bons sentiments, les leçons de vies nous apprennent à chaque fois  beaucoup… Une vraie thérapie.


Note :

8/10 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s