[LITTÉRATURE] LES MIROIRS DE SUZANNE

61YIfR9i1XL

Titre : LES MIROIRS DE SUZANNE

Auteur : Sophie Lemp

Edition : Allary Éditions 

Nombre de pages : 192 pages

Date de parution : 7 Mars 2019

Genre : Contemporain


Quatrième de couverture :

Suzanne a quarante ans, une vie tranquille, un mari et deux enfants. Un matin, son appartement est cambriolé. Ses cahiers, journal de son adolescence, ont disparu. Des cahiers qui racontent Antoine, l’écrivain qui avait trois fois son âge, qui racontent cet amour incandescent, la douleur du passage à l’âge adulte.

Martin est livreur, il pédale pour épuiser ses pensées. Un soir, il trouve les cahiers au fond d’une poubelle et dévore ces mots qui le transpercent. Qui le ramèneront à la vie.


Avis :

Tout bascule lorsque Suzanne, 40 ans, mariée et mère de deux enfants est cambriolée. Si tout ne semble qu’être matériel malgré le traumatisme que cause un cambriolage, un ordinateur peut se racheter et surtout les souvenirs ont heureusement été conservés sur clé USB. Mais tous les souvenirs, les vestiges du passé sont-ils bien en sûreté ? Non… car Suzanne se rend compte que les journaux intimes qu’elle a pu tenir durant son adolescence et qu’elle gardait précieusement dans sa table de nuit ont disparu. Sur ses carnets, tous ses souvenirs d’adolescence, ses premiers amours et surtout Antoine, un écrivain dont elle était tombé follement amoureuse, bien plus âgé qu’elle. Devant la douleur de voir ses écrits disparaître, elle se met en tête de consigner petit à petit tout ce dont elle se souvient de ce qu’elle avait pu écrire dans ses cahiers. Tâche fastidieuse, qui la met face à ses souvenirs mais surtout face à elle-même. A t-elle réellement oubliée Antoine ?

Martin, lui, est un jeune homme, livreur, vivant dans une chambre de bonne à Paris, quand il tombe un jour sur les journaux de Suzanne, dans le fond d’une poubelle. A qui peut appartenir ses cahiers et surtout il se surprend à les lire, et à se prendre de passion pour cette toute jeune adolescente qu’était Suzanne, racontant ses émois et ses peines de coeurs. Peu à peu à travers l’écriture de la jeune femme, il s’attache à son histoire.

Ce roman est une véritable petite perle. La perte des cahiers chez Suzanne va ouvrir grand la porte à une remise en question et un véritable face à face avec elle-même et ses souvenirs. Est-elle véritablement à jour de son passé dans son coeur et dans sa tête ? Pour Martin, ses cahiers vont sonner pour lui comme une lueur d’espoir, un appel à l’émancipation, et à la réalisation de sa vie future. Comme si ce qu’avait perdu Suzanne, pouvait donner à quelqu’un d’autre, un peu de la fougue de cette jeunesse qui s’est envolée avec la perte des journaux intimes. Les chapitres alternent entre la vie de Suzanne, et celle de Martin. Les deux vont trouver différemment mais quand même indirectement grâce à l’un et l’autre, un nouveau chemin pour leur vie, de nouvelles perspectives. L’obscurité de cette perte, va faire naître la lumière sous les doigts de Suzanne, qui va se mettre en tête d’écrire un roman, et chez Martin, celle de réaliser vraiment ce qui lui plaît, à savoir ne plus être figurant de sa vie en étant livreur, mais intégrer les Beaux-Arts. 

Ce cambriolage va permettre indirectement à deux personnes, de s’ouvrir, s’ouvrir à la vie, tourner la page de leur passé, et éclore peu à peu, à leur manière. La perte pour l’une, le gain pour l’un de ses écrits, va les mettre face à leur futur.

Un roman agréable à lire sur les premiers amours, le temps qui passe, le douloureux passe à l’âge adulte, les souvenirs adolescents un peu lourd et embrassant que l’on a encore parfois mais qui peuvent faire naître de belles choses… comme ce roman !


Note :

8/10 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s