[LITTÉRATURE] FESTIN SAUVAGE

007170238

Titre : FESTIN SAUVAGE

Titre original : Wild Game : My Mother, Her Love, and Me

Auteur : Adrienne Brodeur

Traduit de l’anglais par Laurence Kiefé

Edition : JC Lattès

Nombre de pages : 300 pages

Date de parution : 15 Janvier 2020

Genre : Contemporain


Quatrième de couverture :

Par une chaude nuit d’août à Cape Cod, Adrienne, quatorze ans, est réveillée par Malabar, sa mère, avec ces cinq mots qui bouleverseront leurs vies pour toujours  : «  Ben Souther vient de m’embrasser.  »
Adrienne devient alors la confidente et complice de sa mère durant toute sa liaison secrète avec le meilleur ami de son mari. Une liaison qui aura des conséquences terribles pour tous ceux qui y seront mêlés. Ce n’est que des années plus tard qu’Adrienne trouvera la force d’affronter Malabar et de commencer à vivre selon ses propres désirs.


Avis :

Adrienne a quatorze ans et vit avec sa mère et son beau-père, au cours des vacances d’été, où ils fréquentent un couple d’amis, l’adolescente est la « victime » d’un terrible secret. En effet, sa mère lui confie, qu’elle a embrassé Ben Souther, qui n’est autre que le meilleur ami de son mari. Pourquoi « victime » ? Car tout au long de son adolescence, Adrienne n’aura de cesse que de protéger le secret de sa mère, couvrant ainsi sa relation avec Ben Souther. Elle devra à la fois les protéger pour qu’ils puissent vivre leur relation, la cacher aux yeux de son beau-père, mais aussi de la conjointe du couple d’amis. C’est une bien lourde mission qui attend la jeune fille, qui se retrouve dans une machination sans nom. 

Le livre d’Adrienne Brodeur est autobiographique et j’ai un peu eu du mal à accrocher au sujet du livre, me demandant sans cesse, pourquoi la jeune fille avait accepté même si contre son gré, de devenir la « protectrice » de la relation extra-conjugale de sa mère. Vraiment cela m’a échappé tout au long du livre, mais l’héroïne n’a pas le choix, et sa mère a une sorte d’emprise psychologique sur elle. Ce secret qu’Adrienne devra garder jusqu’à la fin, aura même des conséquences sur sa vie personnelle à elle, et ce n’est qu’à ce moment qu’elle trouvera la force de se libérer.

Je reste donc un peu mitigée par ma lecture, un peu dérangée par cette toute jeune fille qui se retrouve à devoir cacher des « secrets d’adultes » et devenir la confidente de sa mère sur des sujets qu’elle ne devrait même pas savoir par rapport à son jeune âge…


Citation

« Je vais avoir besoin de ton aide, ma chérie. Il faut que je trouve un moyen de résoudre ça. De le rendre possible. 

Je gisais là, immobile comme un cadavre sans savoir que dire. 

– Bien sûr, je ne veux pas faire de la peine à Charles. Je préférerais mourir plutôt que de lui causer encore plus de chagrin. C’est la priorité des priorités. Charles ne doit jamais l’apprendre. Il ne s’en remettrait pas. 

Elle s’interrompit comme pour penser à Charles une dernière fois avant de se tourner résolument vers moi .

– Il faut que tu m’aides, Rennie.

Ma mère avait besoin de moi. Je savais que j’étais censée intervenir à ce moment-là de la conversation mais les mots me manquaient. Je ne savais pas quoi dire. »


Note 

6/10 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s